La richesse de nos déchets

P1000254

Toutes les collectivités sont aujourd’hui confrontées à l’augmentation des volumes d’ordures. Malgré des campagnes incitatives de tri et de recyclage, le traitement des déchets reste une charge importante. Pourtant, les filières de valorisation existent et offrent un véritable soutien financier à la mission de service public de l’élimination des déchets.

La biomasse 
Le terme de « biomasse » regroupe toutes les matières organiques qui peuvent dégager de l’énergie soit par combustion directe ou suite à une étape de transformation. Ces processus sont de plus en plus utilisés pour valoriser les déchets issus de l’agriculture (fumiers, résidus de cultures, …), des industries agroalimentaires (marcs de raisin, graisses, …), de la sylviculture (déchets verts, palettes, …), mais également les ordures ménagères.

 

En France, en 2006, la production de chaleur de la filière biomasse était de 8,8 Mtep (hors biogaz).
Suite au Grenelle de l’Environnement, l’objectif retenu pour la production de chaleur à partir de biomasse est un accroissement de 6,2 Mtep à l’horizon 2020 (source Ministère de l’Ecologie).

 3 filières de valorisation de la biomasse :

Avantages de la biomasse
 Valoriser financièrement les déchets.Une unité de valorisation biomasse, quelle qu’elle soit, génère localement des retombées fiscales, économiques et environnementales importantes.

Photo_cuve_Digesteurs_Gatinais_Biogaz

Le biogaz de décharge  

Issu des centres de stockage des déchets, le biogaz est un gaz combustible provenant de la dégradation des matières organiques. Le biogaz contient 35 % à 55 % de méthane (CH4). Sa valorisation permet de produire de l’électricité et de la chaleur sans consommer d’énergie fossile et de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre.
Chaque tonne de déchets enfouis en centre de stockage libère naturellement entre 80 et 200 m3 de biogaz qui sera capté et collecté jusqu’à l’unité de valorisation énergétique.

Avantages du biogaz

• Préserver le voisinage des odeurs et leur incidence dans l’atmosphère.

030

Le biogaz issu de la méthanisation  

La méthanisation consiste à réaliser une fermentation contrôlée des déchets organiques en cuves étanches appelées digesteurs. Ce processus génère :

• du biogaz valorisable en électricité et en chaleur, dont la quantité dépend de la nature du déchet utilisé,
• un produit humide riche en matière organique partiellement stabilisé, appelé digestat, qu’il est possible de valoriser sur les parcelles agricoles.

Harvested dry wood in a forest

La cogénération biomasse

La cogénération consiste à brûler de la biomasse (bois, résidus agricoles, déchets ligneux, …) dans une chaudière pour produire de l’électricité et de la chaleur ou du froid.

Avantages de la cogénération
• Alimenter des réseaux de chaleur pour le chauffage urbain, la climatisation ou l’industrie.